Les nouveaux héros (Big Hero 6) : la critique sur Nyan Blog !

Critique ciné – Les nouveaux héros 2


On ne compte plus les inquiétudes des fans de comics depuis le rachat du Marvel Studios, on pouvait se demander quel serait l’impact de ce rachat sur les prochains films de super-héros et personnellement, j’dois dire que jusqu’à présent je n’ai pas été déçu. Mais maintenant si l’on prend le sujet complètement à l’envers, que se passe-t-il quand un classique Disney s’inspire totalement d’une licence Marvel ? C’est ce que je me suis demandé en allant voir Les nouveaux héros au cinéma et il faut dire que le résultat est surprenant.

On suit l’histoire de Hiro Yamada, un gamin surdoué qui à défaut d’aller à l’école, s’adonne aux combats de robots dans les rues malfamées de San Fransokyo. Son grand frère Tadashi le pousse alors à postuler dans son université et à présenter un projet de robotique. Cependant, tout bascule au cours de la présentation: le bâtiment prend feu et Tadashi meurt en tentant de secourir son mentor, le professeur Callagan. Ne reste plus à Hiro que le robot secouriste Baymax crée par son frère et l’envie de retrouver la personne qui a provoqué l’incendie.

Ce n’est pas le premier essai de Disney en matière de film de super-héros puisqu’il y a déjà eu le très bon Les Indestructibles en 2004 – dont j’espère toujours voir une suite arriver un jour – mais ici c’est un peu différent car le film s’inspire de la licence méconnue Big Hero 6 de Marvel. Je dis bien « s’inspire » car si l’on retrouve quelques éléments similaires entre les deux œuvres, Les nouveaux héros est très différent du comics, qu’il s’agisse de l’histoire, des personnages ou des environnements et c’est pas plus mal.

Sur ces deux derniers points Les nouveaux héros s’en tire pas mal du tout en proposant un San Fransokyo – fusion de San Francisco et Tokyo – très bizarre avec le mélange de style américain/japonais mais très agréable à l’œil. D’ailleurs en général, les graphismes du film sont très plaisants à regarder: les décors fourmillent de détails, l’univers est très coloré et le chara-design des personnages est plutôt sympa.

D’ailleurs, ces derniers sont très sympas à découvrir car ils ont tous des personnalités bien distinctes et dont les défauts fait que l’on ne les prend, pour la plupart, quasi jamais au sérieux ce qui donne quelques scènes vraiment marrantes et pour certaines, déjà cultes – « puka puka puk ? ». Comme on peut s’y attendre, Baymax est vraiment au cœur du film ce qui au début me faisait peur mais au final, j’ai été agréablement surpris car le personnage est loin d’être aussi plat que ce à quoi je m’attendais et il se révèle très amusant et plutôt attachant. De plus, chaque personnage à le droit à son quart d’heure de gloire et à ses moments de fun – Wasabi et Fredzilla sont juste énormissimes !

Dans sa globalité le film à un ton assez léger et propose beaucoup d’humour – je ne pensais pas que j’aurais autant de fou rires en regardant un nouveau Disney – mais n’oublie pas pour autant l’aspect « super » en proposant une bonne dose de scènes d’actions, de démesure et de combats qui n’auraient rien à envier à un Marvel. Et de ce côté-là, le film va même jusqu’à nous balancer un caméo de Stan Lee et la traditionnelle scène post-générique. Enfin, la bande-son est plutôt cool car convient bien l’action – et puis il faut dire que le thème principal Immortal des Fall Out Boy est génial et je vous invite à rester durant le générique juste pour l’écouter – et apprécier les très belles illustrations.

Au final, autant j’ai aimé Les Indestructibles à l’époque, autant Les nouveaux héros est pour moi à un niveau bien supérieur puisque à mes yeux, il a vraiment réussi le pari de retranscrire l’esprit comics en film animation. Que vous soyez à la recherche d’un film familial ou d’un film épique, foncez le voir car il arriver à lier parfaitement ces deux aspects. En tout cas, j’ai adoré la séance et j’espère que l’on aura le droit à une suite à ce très bon classique Disney. Bref, je suis satisfait de mes soins !


Laisser un commentaire

2 commentaires sur “Critique ciné – Les nouveaux héros