Test PS3 – Dynasty Warriors 8 Xtreme Legends 1


Price:
40€

Reviewed by:
Rating:
3
On avril 25, 2014
Last modified:avril 25, 2014

Summary:

Dynasty Warriors fait partie de ces licences proposant bon nombre de suites et spin-off « 1.5 » qui se ressemblent tous plus ou moins avec une recette réutilisée ad vitam eternam. Moins d’un an après la sortie du 8e épisode sur PS3 vient arriver l’habituelle extension en stand-alone « Xtreme Legends » sur PS3 qui apporte son petit lot de nouveautés à un jeu au contenu déjà conséquent de base. Ce Dynasty Warriors 8 Xtreme Legends mérite-il donc pour autant que l’on s’y attarde ? La réponse est ici.

Si vous ne connaissez pas Dynasty Warriors, sachez qu’il s’agit tout simplement d’un beat’em all retraçant l’intrigue de la Romance des Trois Royaumes, un roman historique chinois. Pour faire court, on rejoue comme toujours les grandes batailles menées par les dynasties Wei, Shu, Wu et Jin dans leur recherche du contrôle du royaume de Chine après la chute des empereurs Han.

Ce qui caractérise la série des Dynasty Warriors c’est tout d’abord son système de batailles. Comme bon nombre de beat’em all, chaque bataille peut se résumer à aller d’un point A à un point B pour aller tuer tel(s) ou tel(s) officier(s) tout en massacrant les ennemis sur sa route. Là où le titre se démarque c’est dans l’ampleur de ses batailles : on se retrouve dans des cartes relativement grandes et plus ou moins ouvertes où l’on ne dégomme pas des dizaines d’ennemis à l’écran mais bien des centaines, et ce très rapidement, avec un gameplay plutôt basique certes mais assez dynamique et bien joussif quand on cherche à s’amuser sans trop réfléchir.

Si les batailles restent très scriptées, un petit nombre de routes différentes vous est tout de même proposé pour atteindre l’objectif principal de la mission. De plus, vos alliés peuvent aussi vous demander de l’aide et/ou de réaliser divers objectifs annexes qui vous amèneront parfois à emprunter des chemins différents, à recruter de nouveaux alliés, à débloquer des batailles optionnelles voire à changer carrément la mission en cours ce qui n’empêche pas le jeu d’être répétitif mais permet tout de même d’apporter un peu de variété.

Là où la licence se démarque aussi c’est dans son contenu qui est énorme et ce Dynasty Warriors 8 Xtreme Legends n’y échappe pas.  L’on trouve donc sur la galette non seulement le contenu déjà important de DW8, à savoir un casting de 70+ personnages jouables d’entrée, des centaines d’armes à débloquer, les 40+ missions de son mode histoire (déblocable qu’avec le CD de DW8 par contre) ainsi que pas mal d’ajouts en tout genre, extension oblige.

Les nouveautés de cette version

Dans cette version XL offre bien évidemment sa dose d’ajustements tels qu’une limite passant de 99 à 150 pour le niveau max des personnages qui voient d’ailleurs leur nombre augmenter de 5 avec l’arrivée de Yu Jin, Zhu Ran, Fa Zhong, Chen Gong et Lu Lingqi – cette dernière étant la fille du fameux Lu Bu et probablement le personnage exclusif à cette version le plus intéressant – et qui se voient aussi attribuer une 2e attaque EX. Un mode de difficulté ultime fait son apparition, 40+ nouvelles batailles sont proposées dans le mode histoire – il s’agit d’une version alternative des histoires originales -, le sympathique mode Ambition où l’on doit gérer et développer une ville se voit augmenté : il est maintenant possible d’aller à la conquête du pays tout entier une fois la ville terminée.

Un mode défi avec classements en ligne fait aussi son apparition mais la nouveauté vraiment intéressante est le tout nouveau scénario exclusif dédié à Lu Bu. On peut donc suivre le personnage le plus badass de la série sur une quinzaine de batailles différentes dans sa conquête du pays.

dynasty-warriors-8-xl-ps3-test-nyanblog-lu-bu-ex

Pas de réelle surprise pour les joueurs de longue date qui connaissent par coeur l’histoire du guerrier le plus puissant de Chine mais c’est toujours sympa de voir son évolution dans ce scénario long et vraiment prenant d’autant plus que suivant vos actions vous aurez accès à des batailles hypothétiques pour une fin annexe inédite bien cool. De plus le scénario permet aussi de bien se familiariser avec deux des nouveaux venus : Chen Gong et Lu Lingqi.

Dynasty Warriors reste Dynasty Warriors

Malgré les bons points et les ajouts que j’ai mentionné plus haut, faut pas se leurrer : la recette reste toujours la même et si les fans de longue date se sentiront à la maison et apprécieront, faut dire que ça manque quand même cruellement de dépoussiérage.

dynasty-warriors-8-xl-ps3-test-nyanblog-histoire

Le jeu se traîne les mêmes tares que ses aînés à savoir un gameplay quand même basique et ultra répétitif à la longue ainsi que des graphismes tout juste limites pour de la PS3 qui sans pour autant être absolument dégueux sont très inégaux – suffit de voir les personnages jouables qui ont une bonne modélisation et leurs ennemis tout droit sortis de la PS2 -, une IA à la ramasse et des animations rigides. On regrettera aussi que seules les voix US soient dispo sur le disque – les doublages japonais devraient être disponibles gratuitement en téléchargement sur le Playstation Store très prochainement ainsi que des costumes.

Dynasty Warriors 8 Xtreme Legends est en définitive un jeu au contenu très généreux, aux intrigues intéressantes et fait office de bon défouloir mais souffre d’une formule aujourd’hui éculée. Je conseillerais le jeu aux grands fans de la série et aux nouveaux venus qui veulent un jeu 100% action, par contre pour celles et ceux qui attendaient p’tet un rafraîchissement de la licence ou qui recherchent à tout prix à se faire péter la rétine, passez votre chemin. En tout cas, si vous comptez prendre le jeu, tournez-vous vers les versions Vita/PS4 du titre qui comprennent tout le contenu du 8 sans condition de déblocage et offrent du cross-save pour le même prix que la version PS3.


Laisser un commentaire

Commentaire sur “Test PS3 – Dynasty Warriors 8 Xtreme Legends