danganronpa-1-2-reload-japanese-artbook-nyanblog

Présentation – Artbook Danganronpa 1・2 Reload Official Material 2


Artbook:
Spike Chunsoft
Price:
3500¥ (~25€)

Reviewed by:
Rating:
5
On mars 15, 2014
Last modified:juillet 28, 2015

Summary:

Artbook très complet (512p) couvrant Danganronpa 1 et 2 et publié chez Shukan Famitsu.

Vous l’aurez compris en voyant mon tout récent test (lire l’article) du de la version Vita sortie il y a quelques semaines en France – ou en subissant mon spam sur Twitter – : j’adore Danganronpa et je n’ai pas honte de dire que j’en suis devenu complètement gaga. Etant fan des illustrations du jeu par Rui Komatsuzaki et histoire d’avoir quelque-chose sous la dent en attendant la sortie du 2e épisode fin 2014, j’ai craqué pour ce qui est sans conteste l’artbook ultime de la licence : le Danganronpa 1・2 Reload Official Material – ou Cho Koko Kyu no Official Setting Guide – Sai Soten publié aux éditions Shukan Famitsu.

Les deux premiers jeux ayant rencontré le succès au Japon tant sur PSP que sur le remake Vita, on trouve sur le net toute une avalanche de goodies dont bon nombre d’artbook Danganronpa. J’avais les yeux rivés sur cet artbook en particulier car il s’agit du plus complet que l’on puisse trouver aujourd’hui puisqu’il couvre tout de même les deux jeux – et plus encore – sur pas moins de 512 pages pour un contenu – et un poids – conséquent donc. La qualité d’impression est quant à elle vraiment bonne tandis que le papier utilisé est plutôt épais et offre un bon toucher.

On trouve tout d’abord des images promotionnelles des deux jeux, qu’il s’agisse de publicités, d’artworks postées sur le site de Spike Chunsoft ou de cartes de voeux.

L’artbook en lui-même se divise en 3 grandes parties: les deux premières dédiées aux deux jeux, et une partie bonus.Je tiens à prévenir par ailleurs que certaines images risquent de spoiler donc prenez vos précautions si vous n’avez pas fini les jeux. Si vous avez peur de vous faire spoiler le 2e opus, aucun souci : les images à la mise en page rose sont consacrées au 1er tandis que celles aux teintes jaunes s’attaquent au 2e jeu, évitez donc ces dernières.

Pour chaque jeu, on a le droit dans un premier temps à la présentation des protagonistes sur 6 page pour chacun d’entre-eux contenant des croquis, les sprites utilisés dans le jeu avec les différentes expressions du personnage concerné ainsi que deux fiches résumant les charactéristiques du perso, sa relation avec les autres protagonistes, des éléments sur son rôle dans l’histoire et quelques astuces pour créer une relation avec lui.

Toujours au niveau des personnages, le bouquin propose aussi bon nombre de concept arts bien sympa. J’ai trouvé amusant de voir comment certains personnages comme Sakura ont vu leur design partir dans tous les sens tandis que d’autres ont vu leur premier design abandonné pour le 1er jeu mais un peu modifié et utilisé pour la suite.

Le design tout à droite est bien classe.

Le design tout à droite est bien classe.

Du reste, on retrouve différentes illustrations du jeu, des storyboards, les étapes de création des décors en 2.5D et des infos sur la création des scènes d’exécution – on a même le droit à quelques images de la démo du 1er jeu sur PSP qui voyait son 1er chapitre modifié avec pour le coup Yasuhiro assassiné histoire de garder la surprise pour le jeu complet ainsi qu’à des exécutions un peu différentes.

J’ai particulièrement apprécié trois autres choses dans cet artbook : la présence des mini bandes dessinées que l’on doit compléter pour conclure les procès dans le jeu et surtout les screenshots des versions beta du jeu où l’on peut remarquer des interfaces différentes ainsi que les packages envisagés pour les versions collector des jeux.

Enfin on trouve aussi pèle-mêle des illustrations lambda, des interviews – entièrement en japonais bien-sûr -, des pages soluces pour les modes bonus des versions Vita et trois pages consacrées au roman Danganronpa /Zero narrant des événements antérieurs au jeu.

Très franchement, cet artbook aura été une véritable surprise pour moi : certes je m’attendais à un bon contenu vu le nombre de pages mais je pensais pas me retrouver face à un ouvrage aussi généreux. Que vous soyez fan de la licence ou que vous aimiez tout simplement les artbook, je ne peux que vous recommander vivement de vous le procurer d’autant plus qu’il commence à se faire rare et que les prix grimpent – avant que cdjapan demande de nouveaux exemplaires suite à ma commande, on trouvait encore l’artbook entre 60 et 300€ sur le net…


Laisser un commentaire

2 commentaires sur “Présentation – Artbook Danganronpa 1・2 Reload Official Material

  • Kazuo

    J’ai regardé sur le site en question – cdjapan-, avec les frais d’envoi, ça revient quand même cher, même si l’artbook n’est qu’à 25€ et des poussières.. C’est dommage, je suis fan absolu >o<