+ ou - geek

+ ou – Geek, l’émission culturelle pour les geeks mais pas que !


Les temps changent et aujourd’hui le geek est à la mode à tel point que l’on entend ce mot revenir sans cesse et dans tous les sens dans les médias et dans la bouche de celles et ceux qui se proclament ainsi sans pour autant que ceux-ci comprennent vraiment tout ce qu’englobe réellement ce terme. Et si l’on ne présente plus des chaînes comme Game One et Nolife qui ont le vent en poupe, on voit apparaître depuis quelques années une multitudes d’émissions tentant de traiter de cette culture geek mais s’il y en a bien une que je retiens, c’est + ou – Geek !

A vrai dire cela fait un bail que l’idée d’écrire cet article et vous parler de cette émission m’est venu à l’esprit mais allez savoir pourquoi, je ne suis jamais passé à l’acte. Cependant avec la 3ème saison qui devrait arriver très prochainement – et qui s’annonce d’ailleurs bonne -, je ne pouvais pas rater cette occasion.

Pour résumer le concept je vais tout simplement reprendre le slogan de l’émission : + ou – Geek c’est 50 ans de culture Geek en 52 minutes ! Concrètement, il s’agit d’une émission culturelle traitant de la plupart des aspects de la culture geek – mangas, jeux vidéo, comics, séries TV, conventions… – par la présentations d’œuvres en moins d’une heure donc. Pour l’instant l’émission a connu deux saisons: une première de 10 épisodes à thèmes (cyberpunk, space-opera, les uchronies, des mecs et des nanas avec des épées…) lancée en 2011 que j’avais suivi à l’époque sur Dailymotion et qui était vraiment sympa. Puis il y a une deuxième saison de 29 épisodes – sans thème imposé cette fois-ci- diffusée d’abord en 2012 sur Planète + No Limit avant d’être rediffusée depuis mi-2013 sur l’Enorme TV et youtube – ce que j’apprécie vu que je n’avais pas Planète + No Limit.

Comme je l’ai dit précédemment l’émission traite de la culture sous des angles très différents les uns des autres et c’est pour cela que chaque domaine est traité par un chroniqueur différent que je m’en vais énumérer parce qu’ils le méritent bien. L’on trouve donc tout d’abord le très sympathique David Frecinaux, l’animateur principal du show qui s’occupe aussi de la rubrique Séries TV, l’excellent Rurik Sallé qui s’occupe de la partie Cinéma et qui a le don de pouvoir placer Steven Seagal dans quasiment tous les épisodes – il travail aussi sur Metaluna, un magazine que je vous recommande chaudement -, le grumpy mais non moins très intéressant Laurent Queyssi qui traite de la rubrique BD/romans, la joyeuse Erell pour la culture japonaise, l’incontournable Fred, le Joueur du Grenier, pour les jeux vidéo et enfin le génial François Descraques pour la partie Web.

J’étais obligé de mentionner chaque chroniqueur car finalement, tout l’intérêt de cette émission repose sur cette équipe. Ce qui fait plaisir c’est de voir tous ces gens maîtrisant leur sujet essayer de transmettre leur passion et interagir les uns avec les autres. Car je tiens à le préciser, il s’agit pas d’une émission lente, figée où chaque personne vomit son sujet et s’arrête là – comme on en voit à mon avis malheureusement trop à la télévision française. Au contraire, c’est très vivant: les discussions sont très animées, les propos sont vraiment intéressants et l’ambiance générale qui transparaît à l’écran est vraiment géniale avec ces chroniqueurs qui se vannent sans retenue.

Si j’ai bien aimé la saison 1, j’ai adoré la saison 2 qui est à un tout autre niveau et ce, sur tous les plans qu’il s’agisse de la présentation générale, des reportages, etc… L’abandon des émissions à thème imposé était une très bonne idée je trouve vu que cela donnait aux chroniqueurs plus de liberté dans le choix des œuvres présentées. La saison 2 a aussi vu quelques nouvelles têtes arriver : Seb qui rejoint le JdG, Yumi pour le Cosplay, Nicolas Augusto et Baptiste Poulain pour la rubrique Histoire/Technologie, Stéphane Gallot pour celle sur les Jeux de Rôle/Plateau et enfin Franck qui présente seul la Shopping List. Autant j’ai trouvé très intéressantes les chroniques de Stéphane – alors que je suis pas du tout aficionados du JdR -, autant j’ai pas accroché aux rubriques cosplay et histoire/technologies qui pour moi ne fonctionnaient pas aussi bien que le reste de l’émission. Mais au final on sent quand même que le concept a pris en maturité avec cette 2ème saison qui est une vraie tuerie et qui plaira tant aux connaisseurs qu’aux personnes qui n’y connaissent rien parce que l’une des qualités de l’émission c’est aussi qu’elle n’est pas du tout élitiste, bien au contraire.

Il y a tellement de choses à dire que je ne pense pas avoir rendu justice à l’émission mais voilà : que vous soyez un(e) gamer(euse), otaku, nerd ou simple curieux(euse), je ne peux que vous recommander chaudement de regarder + ou – geek (à cette adresse) qui est tout aussi intéressante à suivre pour parfaire sa connaissance que pour découvrir une nouvelle culture – ou ne serait-ce que pour passer un bon moment. Dans tous les cas, n’oubliez pas : un bon geek est un geek curieux ! 😉

Laisser un commentaire