Test – Tablette HP Slate 7″

A la perspective d’un changement d’université avec logement en résidence prévu à la base – avant que je ne me ravise rapidement -, cet été j’ai enfin décidé de me prendre  une de ces tablettes tactiles Android, dont je ne voyais pas jusqu’alors l’intérêt, afin d’occuper les longues heures de train hebdomadaires qui allaient m’attendre. S’agissant de mon tout premier achat de tablette, mon choix s’est porté sur une 7 pouces de la gamme HP Slate qui se trouve être plutôt accessible puisqu’on la trouve en-dessous de 150€.

Commençons par un petit coup d’œil sur la boîte en carton recyclable car oui, HP fait attention à l’environnement où l’on trouve bien évidemment tout d’abord la tablette accompagnée de son énorme paperasse inutilement déclinée en 5 langues différentes – vous ai-je dit qu’HP aimait l’environnement ? – ainsi qu’un câble USB pour les transferts de fichiers sur ordinateur et pour recharger à l’aide de la prise secteur. On pourra d’ailleurs souligner que cette prise s’adapte tout autant aux prises terres françaises qu’aux prises britanniques grâce à son adaptateur interchangeable – ceux qui voyageront avec leur tablette seront content. Rien de bien extraordinaire mais pour le prix, on pouvait pas attendre non plus pléthore d’accessoires.

Design et prise en main

La première chose qui m’a interpellé en découvrant la tablette c’est sa finition assez surprenante car elle est vraiment de qualité. Sans aller jusqu’à tester sa résistance aux chocs en la lançant dans les airs, je peux vous dire qu’il s’agit là d’un objet vraiment solide. D’ailleurs entre les bordures en aluminium, l’avant au design sobre et le revêtement arrière en caoutchouc argenté au toucher agréable et permettant une bonne prise en main, on a vraiment l’impression d’avoir entre les mains un objet de qualité, ce qui est bien rassurant quand on voit d’autres tablettes dans la même tranche de prix comme la Acer Iconia B1 qui paraissent bien cheap.

Malheureusement je préfère vous le dire tout de suite: si vous comptez passer du temps dessus, j’vous conseille vivement d’investir dans un socle parce qu’on ne peut pas dire qu’elle soit très légère et personnellement, je ne me risquerai pas à la tenir d’une main plus de 10 minutes.

Du reste on trouve un bouton on/off et un bouton de volume assez discrets, une prise jack pour le casque accompagnée d’un emplacement pour la MicroSD et enfin sur la tranche inférieure, on a le droit au port MicroUSB entouré de deux haut-parleurs très discrets mais très bas de gamme et pas pratiques du tout lorsque vous tenez votre tablette à l’horizontale car vous avez la main droite placée directement dessus. Autant dire que l’achat d’un casque ou d’écouteurs sera incontournable si vous voulez profiter du son.

Quand le côté lowcost se fait lourdement sentir…

Au lancement de la tablette, une assez bonne surprise : certes on à le droit qu’à un logiciel Android 4.1.1 (JellyBean) mais l’on peut se féliciter du faut que la surcouche d’HP est très légère et bien loin de l’affreuse Touchwizz de Samsung. La tablette est fluide et répond bien, même en jouant. La qualité audio est pas dégueu non plus, casque sur la tête, avec le logiciel Beatsaudio qui réhausse notamment les basses.

Maintenant pour les qualités ça s’arrête malheureusement là car le bât blesse très rapidement, à commencer par l’écran. Ne vous attendez pas à de la HD car vous serez vite déçu(e) avec au programme une résolution 1024×600 pixellisant pas mal les textes d’autant plus que l’écran en lui-même est granuleux et que les couleurs sont parfois ternes – pour avoir regardé quelques animes et séries dessus, je peux vous dire que la qualité visuelle n’est pas spécialement agréable. Et n’espérez même pas sortir votre tablette à l’extérieur car même avec la luminosité maximum, avec les reflets, l’écran sera a peine lisible.

Du reste on se retrouve avec une tablette à l’autonomie vraiment pourrie, 3h grand max. en lecture vidéo et même pas une journée en général – et encore… ça c’est lorsque vous avez la luminosité au minimum ! L’appareil photo arrière et avant le sont encore plus, mais en même temps c’est pas primordial pour une tablette. Et enfin, surcouche oblige, vous aurez forcément affaire à des problèmes de compatibilité avec les applications du Google Play – bizarre de pouvoir télécharger le jeu WWE Rockapocalypse mais de ne pas avoir accès simplement à la WWE app qui n’est qu’une appli d’actu.

Au final je dirai que cette tablette est vraiment à réserver pour celles & ceux qui veulent d’une tablette de marque à un prix pas trop élevé et pour une utilisation occasionnelle, ou qui ne demande pas trop de ressources comme de la bureautique. Après si vous voulez une tablette vraiment axée multimédia, je vous conseille plutôt de vous rabattre soit sur une Galaxy Tab 2 pas beaucoup plus chère, soit sur la HP Slate 7 plus qui propose de bien meilleures caractéristiques pour un prix aussi équivalent ou mieux encore : passez à la Nexus 7 de Google.

Kenny

Étudiant en LEA, blogueur, graphiste WP, buveur de Canada Dry et rédacteur web. J'ai des super pouvoirs aussi.

Laisser un commentaire