time-and-eternity-test-nyanblog

Test – Time and Eternity 2


Time and Eternity fait partie de ces nombreux J-RPG plutôt classiques que l’on a l’habitude de voir depuis quelques années sur la Playstation 3 notamment grâce aux efforts de l’éditeur NIS America, néanmoins loin de jouer sur le fanservice comme des titres type Hyperdimension Neptunia ou Cross Edge, le titre d’Imageepoch a su faire parler de lui par son parti pris graphique et c’est ce qui m’a le plus intrigué et donné envie de découvrir le jeu.

 

time-and-eternity-1Lorsque l’on commence à jouer et que l’on découvre l’histoire, on est assez vite surpris: en effet, si l’on s’attend à jouer avec un héros chevalier tout ce qu’il y a de plus commun, on se rend compte très vite que ce n’est pas le cas puisque celui-ci meurt rapidement. En fait le héros s’apprête à célébrer son mariage avec la princesse du royaume de Kamza, Toki, mais en réalité ce mariage va très vite tomber en cacachuètes car les tourtereaux sont attaqués en pleine cérémonie et le héros se fait planter en pleine poitrine. De plus, on découvre aussitôt que Toki abrite en fait une 2e âme, Towa, et que si les deux demoiselles partagent le même corps, elles partagent aussi la même capacité : celle de voyager dans le temps. Et comme si c’était pas assez déroutant, après un retour dans le passé pour empêcher l’attentat du mariage, on découvre que le héros s’est retrouvé lui aussi dans le passé… dans le corps du dragon de compagnie de Toki/Towa.

Le but du jeu est donc de mener l’enquête et d’empêcher ces attaques sur le mariage – parce que bien évidemment à chaque retour dans le présent, une attaque différente se produit pendant la cérémonie – ce qui donne là une intrigue plutôt originale et sympathique à suivre d’autant plus qu’elle est bien menée. On prend plaisir à suivre les personnages qui même s’ils n’échappent pas forcément aux stéréotypes japonais, restent intéressants et notamment les deux héroïnes du jeu Toki & Towa avec qui l’on prend plaisir à interagir car ce voyage est aussi une occasion de nouer une relation avec ces deux demoiselles à la psychologie très différente. D’ailleurs, vous aurez accès à 3 fins différentes suivant vos discussions avec elles sachant que vous devez gérer l’affection qu’elles vous portent – perso j’ai choisi Toki. :3

 time-and-eternity-3

Le déroulement du jeu est assez classique sinon car il s’agit simplement d’une succession de quêtes que vous gérez comme vous le souhaitez : vous pouvez très bien vous contenter des quelques quêtes principales pour rusher le jeu ou faire toutes les quêtes annexes des 4 chapitres que compte le jeu. Les quêtes annexes elles-même ne sont pas des plus passionnantes car il s’agit souvent de se balader dans des environnements géants mais malheureusement vides où vous devrez chercher tel ou tel item pour un PNJ, battre tels monstres mais elles ont le mérite d’acquérir des bonus et équipements tandis que les quêtes principales se résument à aller d’un point A à un point B pour enfin battre un boss.

 

time-and-eternity-2Bref rien d’extraordinaire jusque là si ce n’est que le jeu propose un système de combats en temps réel original et vraiment sympa axé sur la dualité Toki/Towa. En effet la zone de combat se limite à deux plans, une position pour les attaques à distance (au fusil) et une autre au corps à corps (à l’épée) sachant que les deux héroïnes n’ont pas la même affinité avec les armes. Si elles ont toutes les deux accès à un certain nombre de magies en commun (que l’on débloque comme on le souhaite en investissant des points dans leur arbre de compétence respective), Toki a l’exclusivité des skills de fusil tandis que Towa se spécialise dans l’épée, un détail qu’il faut prendre en compte d’autant plus que le jeu vous force à alterner entre Toki et Towa à chaque level up. Enfin concrètement, on fera surtout attention à sa position car elle influe sur les attaques des ennemis que vous pourrez soit parer, soit esquiver avec le joystick gauche.

Malheureusement si le système de combat est vraiment sympa, il devient assez vite répétitif sachant que les ennemis n’ont pas vraiment d’IA et se contentent d’avoir deux patterns d’attaques prédéfinies suivant leur position et que l’on apprend très vite d’autant plus que le bestiaire est très limité – il doit y avoir une quinzaine de monstres vraiment différents, le reste étant juste une variation de couleur et des statistiques plus élevées. Je regrette aussi que les pouvoirs temporels que l’on obtient plus tard dans l’aventure soient aussi peu exploités et limités surtout que l’idée est vraiment bonne : vous pouvez accélérer le cours du combat comme revenir en arrière pour vous éviter une mort.

Reste encore à évoquer la réalisation artistique qui est vraiment de qualité inégale : autant j’adore le mélange décors 3D et personnages en 2D type anime qui m’a mis une belle baffe en lançant le jeu autant le rendu final n’est pas génial. Toki/Towa, le reste des personnages principaux et les monstres sont plutôt agréables à l’oeil et ont des animations assez bonnes mais on ne peut pas dire autant des PNJ qui semblent avoir été dessinés à l’arrache et n’ont quasiment aucune animation. Les environnements 3D quant à eux sont jolis à première vue avec des couleurs chatoyantes mais faut pas se leurrer : c’est basique et surtout c’est vide, ce qui ne serait pas gênant si les environnements n’étaient pas aussi gigantesques. Enfin au niveau de la bande-son, on a un doublage japonais plutôt convainquant et une OST vraiment sympa à écouter mais pas inoubliable et trop peu fournie ce qui fait que les mêmes themes sont réutilisés à outrance.

time-and-eternity-toki

Au final, Time and Eternity est un jeu que j’ai vraiment adoré, c’est un RPG vraiment sympa, bourré de bonnes idées qui à mon avis ne sont pas super bien exploitées malheureusement – en mode kikimou quoi. On sent clairement que l’envie des développeurs étaient là mais que le budget lui est parti s’engouffrer dans l’animation – du moins c’est ce que j’imagine – surtout quand on sait que la même équipe est à l’origine des Luminous Arc, d’excellents T-RPG sur DS que je vous conseille vivement au passage. Je dirai conseillerai donc ce titre aux aficionados des JRPG et aux curieux à qui le titre plaira certainement mais pour les autres, passez votre chemin.


Laisser un commentaire

2 commentaires sur “Test – Time and Eternity

  • aquab0n

    Pour avoir fini de rédiger mon test aujourd’hui même je peux d’avance te dire que j’en arrive aux mêmes conclusions, quelques regrets mais du plaisir à jouer 🙂

  • Akira

    Bon petit test du jeu 🙂 ! Me concernant je n’ai pas spécialement été déçu même si effectivement le titre aurait pu être encore meilleur en exploitant au mieux ses atouts, à bientôt.