E3 – Conférences EA et Ubisoft, le peu qu’il faut en retenir

Après un peu de repos, me revoilà d’attaque pour vous balancer mon p’tit compte-rendu des conférences d’EA et d’Ubisoft à l’E3, j’avais envie de bien troller dans le titre de l’article mais j’me suis retenu car il faut dire que ces conférences étaient tout de même bien faiblardes, soporifiques même après celle de Microsoft (lire l’article) qui était vraiment bien.

J’vous vous expliquer brièvement ce qu’il en était :

EA

Bon qui dit Electronic Arts dit forcément jeux de sports ce qui fait que j’me faisais pas trop d’illusions sur l’intérêt de cette conférence – même si j’avais certaines attentes comme notamment un Mass Effect – et pourtant ils ont réussi à me surprendre tant elle était chiante au possible. Déjà cette conférence est partie en sucette dès le départ avec en guise d’intro un nouveau Plantes vs Zombies en 3D dégueu – là où Microsoft avait MGS5 pour débuter les hostilités – suivi d’un gars pour présenter le jeu et qui a eu le droit à un très grand moment de solitude.

Bon après on a eu le droit à du Dragon Age 3, qui a l’air sympa mais qui ne m’emballe pas, à l’annonce de Need For Speed Rivals suivi du trailer de l’adaptation de la licence en film – un Fast and Furious like – suivi d’une longue présentations des prochains jeux EA Sports avec un moment UFC un poil ridicule et d’un gameplay loooooong et un peu chiant de Battlefield 4 où l’on y voit rien de vraiment intéressant si ce n’est que l’on peut lancer des missiles directement de ses chiottes… avec une tablette.

Du reste, Mirror’s Edge 2 s’est montré et à l’air vraiment cool mais là encore on a eu le droit qu’à une petite vidéo de 2 minutes…

Ubisoft

Là je dois dire que j’ai été déçu par Ubicrotte qui nous avait fait rêver l’année dernière mais qui aujourd’hui n’a fait que nous proposer une bonne dose de réchauffé et quelques nouveautés mitigées. Ah, et tout d’abord merci à l’hôtesse qui était tout bonnement nulle à nous bombarder de blagues chiantes au possible et au rire flippant.

Là non plus je ne vais pas m’étendre, en gros on a eu un joli trailer 3D de Rayman Legends mettant en avant la guerrière dont les seins se la jouent Dead or Alive – ça c’est du cartoon ! – ce qui était plutôt sympa mais bon après deux démos sur Wii U, on commence à connaître. Sinon on a eu le droit à un très beau trailer de Watch_Dogs avec un gars ressemblant fortement à Doug Walker (Nostalgia Critic) mais bon qui avait leaké la veille, un trailer ingame d’Assassin’s Creed 4 sans gameplay – oui c’est possible, Ubisoft nous l’a prouvé !

Du reste on a eu l’annonce de The Crew, un MMO avec des voitures qui n’a pas l’air dégueu, mais aussi un bon trailer de Splinter Cell Blacklist, l’annonce d’un Tom Clancy’s The Division qui a l’air plutôt bien foutu mais à la réalisation artistique fortement proche de Watch_Dogs ou encore l’annonce de Lapins Crétins Invasion, un truc interactif qui pue la daube.

Bref, on peut dire que ces deux conférences n’avaient absolument rien d’extraordinaire, servant très certainement aux journalistes et aux joueurs d’un moment de détente avant la conf’ complètement tarée de Sony dont vous aurez le compte-rendu sous peu.

Kenny

Étudiant en LEA, blogueur, graphiste WP, buveur de Canada Dry et rédacteur web. J'ai des super pouvoirs aussi.

Une pensée sur “E3 – Conférences EA et Ubisoft, le peu qu’il faut en retenir

  • juillet 2, 2013 à 1:21
    Permalink

    Je partage ton avis. D’un côté, nous avons eu droit à des conférences vraiment nulles de la part de Gameloft et Ubisoft, et de l’autre, une surprise de taille sous la forme des consoles low-cost, à l’exemple de la Ouya et de la Shield.

    Répondre

Laisser un commentaire