Test – New Super Mario Bros. U

Après une très longue pause, les tests reviennent sur le blog et comme promis, on va commencer par un peu de Wii U avec New Super Mario Bros. U – attention très important le U ! xD –, titre sorti au lancement de la dernière console Nintendo en  dernier et bien entendu édité par Big N. Alors, ce dernier Mario vaut-il son pesant de cacahuètes ou s’agit-il d’un épisode sans grand intérêt ?

Je vous donne d’emblée la réponse qui s’avère toute simple : NSMBU est un must-have de la console mais ça je pense que vous l’aurez déjà deviné dès l’intro car après-tout Mario a toujours été une valeur sûre et cet épisode ne déroge pas à la règle. Maintenant puis-on dire qu’il innove assez pour justifier son achat lorsque l’on a déjà les autres épisodes New Super Mario Bros. ?  J’pense que de ce côté-là, c’est à chacun de se poser la question car pour moi-même si le titre apporte quelques nouveautés par-ci par-là, on se trouve une fois de plus devant un Mario des plus classiques qui plaira aux fans mais risquent de rebuter un poil celles & ceux qui recherchent de la fraîcheur dans la série – j’pense tout de même que le concept commence à s’essoufler.

Je ne pense pas avoir vraiment besoin de revenir sur le scénario connu de tous : la princesse Peach se fait enlever et… ah non, en fait Bowser a décidé qu’il en avait marre de trimballer la princesse et de voir son propre château finir en feu de joie alors cette fois-ci il décide de s’inviter à la dernière petite sauterie de celle-ci  – comprenez par la une dégustation de gâteau certainement à l’origine de la bedaine du plombier – avec sa flotte de bateaux volants et d’assiéger le château, envoyant Mario & cie valdinguer à l’autre bout du monde. A vous donc d’aller dégager Bowser en parcourant les différents mondes et en mettant à feu et à sang – rayez la mention inutile – les différents châteaux gardés par les enfants de ce bon gros lézard.

- Bjr ! J sui 1 glan !

On retrouve une worldmap somme toute classique bien qu’ici tous les mondes sont représentés sur un seul tableau et qu’une dimension Miiverse  – Wii U oblige – y est apportée : en appuyant sur L et en parcourant avec la caméra les différents mondes du jeu, vous pourrez voir apparaître sur chaque stage des commentaires de différents joueurs sous forme de bulle quivous donneront des indices sur le stage concerné – vous pouvez désactiver ces spoilers – ou encore des messages funs plus ou moins inspirés – beaucoup de « Cher Bowser… » –, ce qui est une feature plutôt sympathique.

Pas de surprise sinon niveau gameplay : on trouve bien ici le gameplay simple et classique mais tellement efficace des Mario qui trouve toutes ses actions habituelles comme le saut, le turbo, la saut tournoyant, l’attaque rodéo et les actions liées aux costumes qui ont d’ailleurs augmenté en nombre puisque l’on a accès maintenant au super gland permettant de devenir Mario écureuil volant qui est une sorte de costume de Tanuki – coucou PETA – en encore plus cheaté puisqu’il permet de planer/voler. nsmbu_screenOn retrouve aussi Yoshi mais aussi des bébés Yoshi qui possèdent tous des capacités différentes suivant leur couleur et qui se révèlent bien pratiques puisqu’ils vous gobent tout ennemi qui a le malheur de vouloir s’approcher de trop près. Bien que le gameplay soit très accessible et le jeu plutôt simple, j’vous avoue que j’ai bien galéré d’une part parce que j’ai très peu joué aux Mario 2D et de plus j’ai toujours été un joueur Sonic, ce qui fait que j’ai eu – et c’est toujours le cas – du mal à m’adapter aux mécaniques du jeu. Mais ce qui m’a vraiment pas aidé à prendre en main le jeu c’est le mapping des touches qui est abominable : le gamepad possède 8 touches d’action différentes or les quatre gâchettes sont juste utilisées pour le saut tourbillon et tout le reste se trouve sur les 4 autres touches, passer d’un turbo à un saut est pour moi un vrai calvaire surtout que je me trompe souvent de touche (A ET B servent à faire le saut et Y/X le turbo)… Sérieusement vous pouviez pas nous mettre le turbo sur une gâchette, assigner la saisie d’objet à une autre touche ou au moins nous laisser configurer totalement les commandes de base !?

Sinon au niveau de la réalisation, NSMBU n’est clairement pas une claque visuelle – il n’est pas si différent de la version Wii – mais ça ne l’empêche pas d’être très agréable à l’œil et fidèle à ce que l’on attend d’un Mario : un univers mignon, très coloré et propre Exemple d'un défi.que ça soit au niveau de la modélisation des personnages ou au niveau des animations – les koopas qui dansent et les bébés Yoshi qui chantent au rythme de la musique font leur petit effet. J’regrette cependant le manque de surprise dans les environnements qui sont certes jolis et variés mais restent encore assez classique, un vrai regret surtout quand on voit le magnifique et relativement célèbre niveau Tuile sur Toile qui propose vraiment un arrière-plan magnifique avec un côté Van Gogh et que je vous invite à aller découvrir. Niveau bande son aucune surprise, les themes accompagnent plutôt bien le jeu même si encore une fois ils restent classique et que finalement, mis à part le theme de la worldmap qui reste en tête, aucune musique ne marque vraiment l’esprit et même Charles Martinet, qui prête sa voix à Mario, semble moins enjoué : on est bien loin des « wahoooo ! » habituels. Un peu dommage.

En parallèle à l’aventure principale, le jeu propose aussi pas mal de petits challenges en tout genre pour celles & ceux qui chercheraient un peu de challenge ainsi qu’un mode multijoueur où celui qui tient le gamepad a le pouvoir de pourrir la vie de ses potes ou de les aider en plaçant différentes plateformes. Un mode que je n’ai pas encore eu l’occasion de tester mais qui peut être bien marrant j’pense. A savoir aussi que l’on aura bientôt un DLC intitulé New Super Luigi Bros. qui devrait proposer 80 niveaux supplémentaires à jouer avec Luigi, ce qui peut être sympathique aussi.

nsmbu_multi

Au final, qu’est-ce que j’en pense de ce New Super Mario Bros. U ? Malgré les différents points négatifs relativement minimes que j’ai pu citer, on a bien là un Mario Bros. pur et dur, de qualité et qui fourni donc tout ce que l’on attend d’un Mario 2D, ni plus ni moins. Bref, un titre qui reste une valeur sûre de la Wii U, qui donc plaira aux petits et grands et ravira les fans de la première heure, en attendant le prochain Super Mario 3D qui je l’espère apportera sa dose de surprises comme chaque épisode 3D.

Kenny

Étudiant en LEA, blogueur, graphiste WP, buveur de Canada Dry et rédacteur web. J'ai des super pouvoirs aussi.

2 pensées sur “Test – New Super Mario Bros. U

  • mars 14, 2013 à 11:33
    Permalink

    Hello merci pour ce test complet, perso j’ai adoré ce New Super Mario Bros je trouve juste dommage que le pad ne soit pas très exploité. J’ai hâte de voir le DLC New Super Luigi Bros, En attendant les fans de mario qui possède la DS pourront bientôt essayer Luigi’s Mansion 2 le 28 mars.

    Répondre

Laisser un commentaire