Geek My Life – Comment j’ai découvert les mangas 3


Vous reprendrez bien un peu de nostalgie ? Après un premier article où je parlais anime (ici), j’avais envie de partager avec vous comment j’me suis mis aux mangas.

Comme j’en avais parlé dans mon article sur les animes, Card Captor Sakura – ou Sakura, la chasseuse de cartes si vous préférez – a toujours eu une importance particulière pour moi puisque c’était l’anime qui m’avait donné envie de m’intéresser à l’animation japonaise. Ce que j’avais oublié de mentionner c’est qu’il s’agit aussi du dessin-animé qui m’a fait découvrir succinctement ce qu’était le Japon et pis qui m’a aussi incité à lire des mangas – d’ailleurs pour avoir récemment visionné des épisodes, j’peux vous dire qu’outre le côté un peu cul-cul de l’histoire, l’anime a très bien vieilli et n’a rien à envier à ceux d’aujourd’hui. J’ai aussi oublié de mentionner La Mélancolie d’Haruhi Suzumiya, anime cultissime adapté d’un roman que je vous invite à découvrir.

Bizarrement Sakura n’a pas été mon tout premier manga papier – d’ailleurs pour tout vous avouer, je ne l’ai jamais lu –, et même chose pour les Dragon Ball que j’ai seulement dû feuilleter vite-fait. En fait mon premier manga je l’ai acheté par hasard dans un hypermarché bien connu et il s’agissait de Et Cetera par Tow Nakazaki. Et pour l’anecdote, étant un gros noob à l’époque j’ai commencé par l’un des derniers tomes et j’ai lu une partie du tome acheté… à l’envers. *SBAF !*

Que dire de Et Cetera ? Je ne me rappelle plus vraiment de l’intrigue mais j’me souviens que je l’avais bien kiffé à l’époque, les dessins et les personnages étaient plutôt sympathique si je ne m’abuse et aujourd’hui il m’en reste encore quelques tomes – allez savoir où sont passé les autres. Par contre s’il y a bien un truc que je n’ai pas oublié c’est que le manga m’a très rapidement dégoûté des éditions Glénat avec leur papier rigide et leurs mangas qui se « déplument » au fur et à mesure de la lecture, j’sais pas si c’est toujours le cas aujourd’hui mais depuis ce jour – mis à part un Evangelion – je n’ai plus jamais acheté de mangas venant de chez eux.

Bref si j’ai bien apprécié Et Cetera le premier manga qui m’a vraiment conquis c’était Love Hina qui me faisait marrer comme pas deux à chaque tome et dont j’avais notamment adoré les tomes 10~12 avec l’arc Kanako tout simplement énorme. Si vous ne connaissez pas ce manga culte de Ken Akamatsu et que vous ne faites pas d’indigestion devant des comédies type « ecchi » – perso ce type d’histoire a tendance à me gaver aujourd’hui – dans ce cas-là foncez le lire ! Par la suite je suis resté un bon moment chez Pika avec Negima – très bon jusqu’au tome 20 –, Air Gear et les Clamp : Tsubasa Reservoir Chronicles, xxxHolic, Chobits, etc…

J’ai bien évidemment lu un bon nombre de mangas « cultes » comme Hunter x Hunter – dont j’ai surkiffé l’arc dans Yorknew –, Naruto que je lis maintenant plus par habitude et enfin Death Note qui est le dernier manga que j’ai lu avant mon « overdose » d’Otakulture. A l’époque je lisais énormément de mangas et regardais tout autant d’animes ce qui m’a gavé au bout d’un moment et m’a fait lâcher le tout pendant presque 2 ans…

En m’y remettant j’ai fait un petit détour du côté des manwha (mangas coréens) avec le très très bon Kurokami de Lim Dall Young et Park Sung Woo publié par Ki-oon. Je ne vais pas m’attarder sur l’intrigue – Wikipédia est là pour ça – mais il s’agit là encore d’une bande-dessinée que je vous conseille fortement : c’est très beau, les personnages ont vraiment la classe et l’histoire est prenante et originale. Dans la même veine et toujours édité par Ki-oon, j’vous conseille Doubt de Yoshiki Tonogai, excellent thriller et sa suite spirituelle : Judge.

J’ai lu pas mal d’autres mangas par la suite bien-sûr mais bon cet article n’avait pas pour but de dresser une liste exhaustive – encore heureux d’ailleurs, sinon je vous dis pas l’article bien chiant à lire. M’enfin voilà donc pour ce petit billet nostalgique « 3615 Mylife », j’espère qu’il vous aura plu. En tout cas n’hésitez pas à partager vos lectures par commentaire, ça m’intéresse et si vous voulez plus d’articles de ce genre ou de critiques mangas/anime, n’hésitez pas non plus à me le faire savoir ! 🙂


Laisser un commentaire

3 commentaires sur “Geek My Life – Comment j’ai découvert les mangas

  • TheGeeketteInside

    On a tous découvert les animes/mangas d’une manière différente et je trouve sympathique que tu partages la tienne ^^
    Personnellement, c’est un peu mon papa qui m’a fait découvrir malgré lui les animes car il était fan de Dragon Ball Z qui passait au Club Dorothée à l’époque. Je me souviens d’une fois où on est parti en vacances d’été et où on se levait tous les matins à 7h pour mater le Club Dorothée ahah c’était énorme ! Bien sûr j’étais tellement petite que je ne savais pas du tout que ces animes venaient du Japon.
    Ce n’est que bien des années plus tard, au lycée (au même moment où je regardais CCS) que j’ai rencontré une fille qui était devenue une très bonne amie et qui m’a fait découvrir le monde des animes 🙂
    Le premier anime que j’ai regardé en vostfr était Naruto <3
    Et le premier manga que j'ai lu : Sailormoon (que j'avais trouvé dans une brocante) !

    Voilà pour 3615 My Life :p