FAIL.

Nyan Blog = zéro carbone, ooooh yeah~!


Bon on nous le rabâche souvent dans les médias « la planète est en danger, faut sauver l’environnement, bla bla bla… » avec généralement pas mal d’hypocrisie parce que les premiers à sortir ça sont très souvent tout aussi pollueurs que nous et foutent rien pour changer ça, moi-même ‘suis pas spécialement un écolo – j’me contente généralement de trier vite-fait mes déchets et point barre. Néanmoins faire un p’tit geste de temps à autre pour l’environnement n’a jamais tué personne, et il suffit parfois d’un clic pour améliorer la situation à son niveau.

 

bonial – horaires et promos – moins de co2

 

Beaucoup de nos actions ont un impact sur l’environnement, et cela va de la conduite à nos séances de geekage, car ouais, quand on se balade sur le net on pollue – poil au – et spécialement lorsque l’on tient un blog ou un site qui forcément amène le serveur sur lequel il est stocké à consommer plus d’énergie et à émettre du CO2 tout comme ses visiteurs – en moyenne un blog émet 3,6kg de CO2 par an. Bref, comme vous avez p’têt pu le constater avec le badge sur le blog,  j’ai donc décidé de participer à l’opération « Blog Zéro Carbone » du site Petits Gestes écolos afin de compenser l’emprunte carbone de mon blog – et BIM !

 

Le concept

En gros le site propose de planter, avec les pépinières Naudet, un arbre en Bretagne pas loin de Rennes pour compenser les émissions de CO2 produite par mon blog (ainsi que les serveurs, etc) sachant qu’en gros un arbre absorbe 5kg de dioxyde de carbone – promis c’est la dernière fois que j’utilise ce terme sur le blog.

Si jamais vous êtes intéressé(e) par cette initiative et choper plus d’infos, c’est ici que ça se passe : http://www.bonial.fr/environnement/

 

FAIL.

En tout cas c’est Mario et Sonic qui vont être contents, le plombier moustachu pourra faire …ce qu’il fait habituellement avec ses champis – j’veux pas savoir – sans prendre le risque de s’empoisonner avec les retombées de CO2 tandis que le hérisson bleu sera content de voir plus d’animaux survivre dans un monde plus sain – ou pas.

Laisser un commentaire