Surkiffe #1 – Sonic the Hedgehog (Archie Comics)

Aujourd’hui nouvelle rubrique un peu spéciale où je vais simplement vous parler de séries, livres, jeux vidéos et autres qui me tiennent à cœur et qui restent parmi mes préférés. Donc contrairement aux coups de cœur, je vais virer tout le côté objectif et juste me contenter de vous expliquer pourquoi j’aime tel ou tel truc. Pour ce premier numéro je vais vous présenter un comic US que j’adore et que je lis depuis maintenant 6 ans, les comics Sonic the Hedgehog des éditions Archie Comics – dont une histoire a très récemment été traduite et distribuée chez nous par les éditions Delcourt sous le nom Sonic : les origines.

Présentation rapide, Sonic the Hedgehog est un comic édité par Archie Comics depuis 1993 aux États-Unis et qui compte aujourd’hui 238 numéros, sans compter les spin-offs et mini-séries qui tournent aux alentours de 150+ numéros ce qui fait un bon paquet pour un comic qui malgré les années aura toujours su maintenir une grande qualité et une bonne popularité contrairement aux jeux qui ont connu pas mal de bas ces dernières années. On y suit en gros les aventures de Sonic et des Freedom Fighters qui combattent sans répit Eggman et ses armées – ainsi que bien d’autres ennemis tout aussi redoutables.

Pour la p’tite anecdote j’ai découvert cette série tout simplement lorsque j’ai eu la Gamecube a Noël l’année de sa sortie avec une compilation assez connue des fans du hérisson : Sonic Mega Collection Plus qui dans son menu extras proposait de visionner les couvertures des différents numéros. Ça peut paraître con dit comme ça mais je peux vous assurer que j’ai passer des heures rien qu’à admirer ces couvertures pis ensuite j’ai passé pas mal de temps à lire et relire les quelques résumés que l’on peut trouver sur Planète-Sonic. ‘fin bref, toujours est-il que j’ai très rapidement accroché au comic au point d’aller choper, lire et relire l’intégralité des comics parus à ce moment-là tout en suivant les différentes parution qui ont suivi – ça doit faire facilement 7 ans que je suis le comic.

Ce qui me plaît le plus dans Sonic the Hedgehog c’est tout simplement l’univers totalement original et l’ambiance qu’Archie comics a su créer au fil des années autour du hérisson bleu sur la base de celui proposé par Sonic SatAM – un dessin-animé génial qui a été diffusé juste un peu avant le premier numéro du comic dont je vous reparlerai sûrement sur le blog. Contrairement aux jeux vidéos qui ne cessent d’explorer des univers totalement différents tout en ajoutant une bonne dose de shitty friends à chaque opus, le comic s’est contenté d’un seul univers – la planète Mobius – qui s’est découvert au fur et à mesure des numéros et qui, malgré les multiples changements de scénaristes et la difficulté que pose le fait d’adapter des éléments et histoires du jeu à l’intrigue du comic, est resté cohérent et surtout de qualité.

Sonic-the-Hedgehog-issue-182Le comic propose aussi une très très grande galerie de personnages différents avec d’une part les personnages issus du jeu vidéo comme Sonic, Tails, Knuckles, Amy – et quelques shitty friends comme Cream qui font de courtes apparitions – mais aussi des personnages originaux qui ont su obtenir autant de popularité et d’amour – voire plus – auprès des fans que les persos du jeu comme Sally Acorn – l’héroïne principale, Bunnie Rabbot, Antoine D’Coolette, etc… La force de la série a été de donner à tous ses personnages une vraie personnalité et un background souvent bien poussé ce qui fait que l’on s’attache rapidement à eux et que l’on comprend leurs actions, et ce qui est génial c’est que cela s’applique pas seulement aux personnages originaux : les persos du jeu sont aussi plus approfondis psychologiquement et s’en retrouvent bonifiés comme par exemple Eggman qui reste aussi ridicule par moments que dans les jeux mais qui se révèle néanmoins beaucoup plus cruel et plus convainquant.

Une autre force du comic, en accord avec l’univers, c’est son intrigue tout bonnement prenante qui va beaucoup plus loin que l’éternel « Sonic contre Eggman » car s’il est vrai qu’Eggman est le vilain principal, on retrouve bon nombre d’ennemis tout aussi importants qui vont s’imposer le temps d’un ou plusieurs story arcs tous très différents et elle traite aussi de thèmes très variés comme l’amour, la perte des êtres proches, la confiance et j’en passe. Elle a aussi la particularité de se renouveler perpétuellement et continue à surprendre le lecteur même après 20 ans de parution et les différents scénaristes qui se succèdent remettent toujours en question ce que l’on croît connaître par coeur – comme l’actuel scénariste Ian Flynn qui nous pond de très bonnes storylines et nous a récemment fait une révélation de fou sur un des personnages présents depuis les premiers numéros.

Enfin comme tout comic, Sonic the hedgehog n’a cessé de changer de style graphique en partant d’un style plutôt cartoon à ses débuts pour passer à un style très BD américaine pour finalement arriver à un style se rapprochant pas mal de celui utilisé dans les jeux vidéos. Alors bien évidemment les qualité des travaux proposés à été inégale : on a d’un côté eu des artistes super classes style Patrick ‘SPAZ’ Spaziante ou Tracy Yardley que j’adore comme des artistes avec une patte graphique totalement dégueux. Mais s’il y a bien une chose qui est resté constante c’est la qualité de la mise en scène très dynamique et très soignée, permettant une vraie immersion pour le lecteur.

Je pourrais encore vous parler pendant des plombes de Sonic the Hedgehog mais j’vais m’arrêter là en vous disant simplement que pour peu que vous soyez fan du hérisson bleu, fan de comics ou tout simplement curieux(se), foncez découvrir cette série qui est vraiment très sympa à suivre, qui propose un univers et une ambiance de fou – et pis avec la récente traduction de chez Delcourt vous n’avez plus aucune excuse. En tout cas j’espère que ce premier Surkiffe vous aura plu, si vous avez des questions, suggestions ou critiques je vous invite à laisser des commentaires, j’y répondrai très rapidement. 🙂

Kenny

Étudiant en LEA, blogueur, graphiste WP, buveur de Canada Dry et rédacteur web. J'ai des super pouvoirs aussi.

4 pensées sur “Surkiffe #1 – Sonic the Hedgehog (Archie Comics)

  • juillet 22, 2012 à 1:20
    Permalink

    Je ne savais pas pour la traduction chez Delcourt. Merci ! Je vais p’tét me laisser tenter…

    Répondre
    • juillet 22, 2012 à 5:34
      Permalink

      La parution du comic chez Delcourt est passée inaperçue en fait, j’ai découvert ça par hasard 2 ou 3 jours après la sortie.
      Si t’aime bien Sonic, ça peut être un moyen sympa de découvrir un peu les comics Archie.

      Répondre
  • juillet 22, 2012 à 5:20
    Permalink

    je connaissais pas, et ça me botte bien! Existe-t-il des anthologies ou des recueilles d’épisodes clés ? Car j’aime pas trop les comics à collectionner (c’est un peu galère à archiver)…

    Répondre
    • juillet 22, 2012 à 5:37
      Permalink

      Il existe bien une anthologique : « Sonic The hedgehog Archives » qui est une réédition de la série principale depuis le début, t’as 4 numéros par livre me semble, un bon investissement d’autant que t’as de très très bonnes histoire dans les premiers numéros. 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire