Zemanta Related Posts Thumbnail

Critique manga – Summer Wars : King KAZMA vs. Queen OZ


Il y a un peu plus d’une semaine je vous présentais Summer Wars, un film d’animation japonais de Hosoda Mamoru que j’avais particulièrement apprécié (lire la critique). Le film ayant eu une très bonne réception au Japon s’est vu adapté plusieurs fois en manga tous édités en France chez Kazé : une première série de 3 tomes retraçant tout simplement l’histoire du film, un tome « Anthologie » rassemblant plusieurs petites histoires et enfin un spin-off en 2 tomes sur le personnage de King KAZMA dessiné par Yumehito Ueda. Si Summer Wars était très bon, qu’en est-il de son spin-off Summer Wars : King KAZMA vs Queen OZ ?

 

L’histoire :

Kazuma Ikezawa est, dans la vie réelle, martyrisé par trois camarades de classe à l’école mais dans le monde virtuel d’OZ il devient KAZMA, l’un des dix meilleurs joueurs de l’OZ Martial Arts. Afin de s’imposer encore plus dans OZ, il décide de relever le défi du Championnat d’Arts Martiaux d’OZ et de battre Queen OZ, mystérieux joueur n°1 invaincu jusqu’à présent. Néanmoins tout va se révéler beaucoup plus difficile lorsqu’un item cheaté va faire son apparition et semer la zizanie dans la compétition au point de menacer le monde virtuel en lui-même. Kazuma va devoir pour la première fois faire preuve d’esprit d’équipe pour arriver à bout de ce virus !

 

Vu que j'suis gentil, j'vous ai fait quelques photos

 

On retrouve une fois de plus dans l’intrigue des themes proches à ceux évoqués dans Summer Wars ainsi qu’un cadre similaire, néanmoins si la famille pouvait être considéré comme le thème de fond du film, ici les thèmes seraient plutôt l’amitié et la confiance en soi car ici l’on oublie totalement le clan Jinnouchi pour se focaliser sur le personnage de Kazuma et ses amis. Je dois avouer que l’intrigue en elle-même laisse un arrière-goût de vu et revu si l’on a déjà vu Summer Wars et Digimon the movie et qu’elle n’est pas si passionnante que ça, néanmoins elle reste plutôt bonne pour un spin-off – proposant quelques petits rebondissements – et je dois dire que l’on prend quand même plaisir à suivre cette aventure du point de vue de Kazuma.

 

Heureusement on a toujours une dose d'action

 

Ce changement de perspective est pour moi très bon puisque c’est tout l’intérêt de ce spin-off : il nous permet d’en apprendre plus sur Kazuma, un des personnages centraux de Summer Wars qui méritait pour moi plus de profondeur dans le film. Bon je dois avouer que l’on a pas énormément de surprises à première vue : on retrouve toujours le même gamin introverti mais on comprend enfin son addiction à OZ grâce à sa prise d’assurance tout au long de l’aventure. En ce qui concerne le reste des personnages, on nous propose de nouveaux protagonistes sympas et variés mais qui se révèlent bien moins attachants que ceux du film faute peut-être à une aventure trop courte. Enfin pour ce qui est du style graphique, on a là un trait efficace et propre dans l’ensemble, avec un bon chara-design et une fois de plus la distinction entre le monde réel et le monde d’OZ est faite bien qu’elle se révèle ici plus discrète vu qu’il n’y pas de couleur, et on reprochera aussi le fait que les décors soient pour la plupart vides et pas super agréables à l’œil.

 

En définitive Summer Wars: King KAZMA vs. Queen OZ est un court spin-off qui est sympa à lire – sans pour autant être extraordinaire – à lire que vous ayez vu le film ou non, même si il se destine plutôt à offrir du fanservice pour les fans en manque d’OZ qu’autre-chose. Si vous avez un peu de temps à tuer et que vous avez l’occasion de le lire, pourquoi pas !

Laisser un commentaire