3DS-Logo

Impressions – Nintendo 3DS Rouge métal 2


Comme vous le savez (ou pas), j’ai tout récemment fait l’acquisition d’une petite 3DS rouge métal chez GAME et donc après avoir fait le tour de ce que nous propose la console nue, il est temps pour moi de vous présenter un peu la console et de vous faire partager mon ressenti sur la bestiole.

 

Le packaging

La console est arrivée dans une boîte de même couleur, une boîte assez grosse et assez lourde et pour cause : il y a pas mal de contenu ! On retrouve donc à l’intérieur de la boîte la console, son alimentation, un socle sur laquelle la poser quand on la charge, les 5 cartes RA de base et enfin 3 tonnes de manuels et de notices d’utilisation ( sérieusement, les 3/4 du poids de la boîte sont dus à ces manuels ! ). On a donc le droit à un packaging assez banal niveau contenu mais tout de même assez classe à l’image de la console et puis surtout ce que j’ai apprécié c’est que finalement, la notice d’utilisation est assez agréable à feuilleter : elle est pleine de couleurs, plutôt aérée, claire et parsemé de photos et de petites images sympatoches contrairement à bon nombre de manuels noirs et blancs, moches et au papier granuleux.

 

La console

Passons maintenant à la console en elle-même, que dire si ce n’est qu’on se retrouve là face à une DS tank plus fine, un poil plus petite mais bien plus classe pour ce qui est de la coque métallisée. Elle est dotée de deux caméras à l’extérieur et d’une à l’intérieur; un intérieur lui aussi semblable à celui de la DS si ce n’est que les deux écrans sont de meilleure qualité et proposent une meilleure image, que celui du haut est plus large que celui proposé par la DS et que la 3DS possède un stick analogique ainsi que quelques boutons en plus. Pour ce qui est du son, on a le droit à deux baffes assez puissantes pour un console portable et à un son assez clair ce qui est bien agréable, difficile de revenir à la DS ou sa concurrente la PSP après ça. Bref, dans l’ensemble je l’ai trouvé relativement classieuse mais je n’ai pas vraiment ressenti de réelle différence avec la DS première génération.

 

Les fonctionnalités

Entrons maintenant dans le cœur de cette nouvelle console, si d’apparence elle ne diffère pas beaucoup de ses aînées, la petite 3DS se distingue au démarrage : on se retrouve directement – pas de temps de chargement (!) – projeté dans un menu d’accueil rappelant fortement celui de la Wii où l’on retrouve tous nos jeux, logiciels et démos téléchargées d’emblée. A l’instar de la Wii on dispose d’un boutique en ligne appelé ici eShop où l’on peut télécharger bandes-annonce, démos et jeux mais on peut aussi créer son Mii, prendre des photos, lire des images, photos, musiques et films. Et contrairement à la DS, on peut aussi aller sur internet avec le navigateur intégré à la console – Adieu la cartouche à acheter en supplément !

 

Mais finalement les grosses nouveautés s’articulent autour des cartes RA (Réalité Augmentée) qui ont été une bonne surprise pour moi, je ne m’attendais pas vraiment à m’amuser avec les mini-jeux tirant parti de cette fonctionnalité, de la 3D même si pour l’instant j’avoue que j’ai très rarement ressenti les effets des images 3D alors que la molette était à fond et enfin, et surtout, le streetpass. Évidemment n’ayant pu streetpasser avec qui que ce soit, je ne peux pas juger cette fonction néanmoins pour ce qu’on m’en a dit et pour ce que j’ai pu voir, il s’agit d’une fonction tout bonnement géniale puisqu’elle permet de débloquer différents éléments dans les jeux, mais aussi de s’échanger items, ghosts et autres et puis elle donne aussi accès à des jeux préinstallés sur la console tels Mii en Péril et je dois dire que j’ai hâte de croiser d’autres joueurs 3DS IRL pour voir ce que ça donne. Et enfin un ajout à la fois sympa et anecdotique puisqu’il s’agit d’une fonction « notes » permettant – comme son nom l’indique – de prendre des notes pour par exemple se souvenir de cheat codes, se rappeler de sa progression dans un jeu ou encore noter les indices d’une énigme…

 

Le mot de la fin

Pour conclure, je dirais que si la 3DS ne m’a pas semblé époustouflante et que j’ai encore du mal à la distinguer des DS, elle a néanmoins su révéler son lot de nouveautés justifiant le passage à la nouvelle génération et il faut dire que pour un prix entre 150 et 170€, il n’est pas étonnant de voir la 3DS ridiculiser la PSVita d’autant plus qu’elle commence à avoir un lineup vraiment intéressant. Si vous en avez l’occasion et l’envie, je ne peux donc que vous conseiller de l’acheter car elle pourrait bien nous surprendre sur le long terme !


Laisser un commentaire

2 commentaires sur “Impressions – Nintendo 3DS Rouge métal