Comme promis sur le Twitter, voici donc les 20 premières minutes de la conférence NOOB au Salon du Jeu à Brest qui s’est tenu du 23 au 25 mars dernier et dont j’en ai fait le compte-rendu en deux parties ici-même. (Partie III) Les 20 premières minutes sont divisées en trois parties: la présentation de NOOB, et la suite en deux parties à cause des restrictions Youtube ( « Oh la balance eh !  » ). Avant toute chose je tiens à m’excuser de la piètre qualité de l’image due au fait que j’ai filmé avec mon portable (pas moyen de mettre la main sur le camescope), enfin bref passons au plus intéressant.

 

La conférence a donc commencé par une présentation rapide des membres de l’équipe de la websérie présents sur le salon, à savoir : Jonathan Fourcade (Arthéon), Julien Guellerin (Omega Zell), Mathieu Zecchini (Ystos) et Guillaume Durand (T-Man). Cette courte présentation a été suivie de la diffusion du premier épisode de la saison 4.

Omega Zell enchaîne ensuite pour lancer tout simplement le débat et l’on démarre de suite sur le sujet du MMO NOOB. Vient ensuite la question du nombre de saisons où l’on apprend que la saison 5 risque d’être tout simplement divisé en 3 gros épisodes mis en ligne une fois terminés et dont la fin devrait conclure l’histoire sans pour autant empêcher une éventuelle suite. Plus intéressant encore, Ystos enchaîne sur le sujet des spin-off dont Neogicia dédié aux PNJs (Personnages Non Joueurs). D’autres points sont aussi abordés comme l’idée à l’origine même de la série ainsi que de nouvelles infos sur le spin-off Neogicia ainsi que Syrial.

 

 

Vient ensuite mon tour de poser une question (et de faire un FAIL avec le téléphone et le micro, désolé !) où je leur demande leur avis sur le succès de leur websérie qui commence quand même a être bien diffusé entre l’internet, Nolife, les romans, la BD, les DVDs ainsi que le rôle qu’ont pu jouer les poses kawaii de Gaea (mon côté fanboy est ressorti). L’équipe nous donne ensuite quelques infos sur l’organisation de la websérie où l’on apprend que s’il y a bien un fil conducteur, Fabien Fournier (Fantöm) sait s’adapter aux différentes situations qui se présentent à lui et se permet de faire des ajouts directement au moment du tournage ainsi que les contraintes géographiques des membres de l’équipe. On a aussi le droit à quelques infos sur 3 futurs guests et aussi des explications sur les histoires audios de Fabien postées sur le net. Enfin, les NOOB sont revenu sur les productions passées dont les Bitoman.

 

 

BZZZZ – Plus de stockage, ce qui n’est pas plus mal car ça permet de garder une once de mystère autour de la série. – Excuse pourriiiiie~! –

 

Bon, vu que je ne suis pas méchant, voici tout de même quelques infos en vrac qui ont été données par la suite :

  • Le montage est ce qui prend le plus de temps avant la publication de l’épisode puisqu’il faut savoir que rien que l’ajout des curseurs au-dessus de la tête des personnages dans la série demande plus de 30 heures de travail.
  • Ne vous attendez pas à quelque caméo pur et dur de personnage venant d’une autre websérie dans NOOB. S’il y aura bien la présence de guests, ceux-ci seront bien dans un rôle crée pour NOOB et non pas dans le rôle qu’ils tiennent dans leur série.
  • Les flanoob ont été imaginés et tournés au dernier moment à la Japan Expo en un peu plus d’une heure pour le fun.
  • Laurent Charrier (Gladys dans la Flander’s) est prévu pour apparaître en guest.
  • NOOB n’est plus un projet amateur mais ce n’est pas un projet professionnel non plus : l’équipe se considère comme ayant un statut d’hybride ou semi-pro, le projet étant à la base amateur mais ayant dû se professionnaliser un peu pour correspondre à l’attente des fans.

 

Ce que je retiens donc de cette conférence c’est tout simplement la convivialité de l’événement, l’équipe était vraiment sympa et attentive aux fans présents au Salon. C’était une conférence très très intéressante, j’ai appris pas mal de trucs sur la série et pis il y avait aussi quelques anecdotes amusantes.

 

Merci aux NOOB qui ont pris la peine de venir se perdre en Bretagne, c’était carrément génial, j’ai eu beaucoup de plaisir à vous rencontrer et j’espère vous revoir très bientôt !