gc_gameboy_player_en

Chronique – Ces accessoires qu’on a oublié… 5


Il y a des jeux, des consoles, des concepts que l’on oublie puis qui reviennent subitement à la mode et à côté il y a des accessoires de jeux qui sont très appréciés de la communauté, qui tombent dans l’oubli… et qui y restent. Aujourd’hui donc petite chronique sur ces accessoires qui m’ont particulièrement marqué et que je vous invite à (re)découvrir. 🙂

Pour commencer parlons un peu du Gameboy Camera, magnifique accessoire sorti vers 98-99 ici.

La GB caméra, avec son gros oeil !

Bien avant l’EyeToy, le Playstation Eye ou la Kinect nous avions le droit à une petite caméra insérée dans une cartouche qui faisait office d’appareil photo ce qui était complètement hallucinant pour l’époque. Ce qui faisait l’originalité et l’intérêt de la bête ce n’était pas vraiment le simple fait de pouvoir prendre des photos de qualité dégueulasse avec sa Gameboy et de les imprimer avec le Gameboy Printer mais tous ses à-côtés. En effet, non-seulement pouvait-on dessiner, faire des trucages et ajouter pleins de petites images rappelant l’univers Nintendo dans nos photos, on pouvait aussi et surtout utiliser nos tronches pour les 3 jeux qui étaient dans le cartouche et c’est là que le fun commençait.

Space Fever II, jeu de shoot utilisant nos photos.

Il y avait « Ball » où l’on devait faire jongler le plus longtemps un Mr.Game & watch qui avait notre visage pour tête, DJ qui nous permettait de faire de la musique Chiptune et enfin mon jeu préféré, « Space Fever II » qui était un jeu de shoot super sympa où le boss était tout simplement notre tête (ou celle d’un gars que vous n’aimiez pas et aviez pris en photo) avec soit une moustache en plus ou des cornes. Franchement l’un des accessoires que j’ai le plus kiffé, je me rappelle avoir passé de longues heures avec mes amis faire des grimaces débiles et à les ajouter dans les jeux et pis surtout autant on avait seulement 3 jeux, autant on prenait bien plus de plaisir qu’avec une bonne partie des jeux Kinect ou Playstation Eye !

Passons maintenant au Gameboy Link qui bien avant le wifi permettait de pouvoir interagir avec d’autres joueurs.

Un simple cordon qui a fait le bonheur de beaucoup de monde.

Évidemment le fait de devoir brancher un fil sur plusieurs consoles pour jouer avec d’autres personnes peut paraître archaïque et sans intérêt face au modes online, ce que je peux aisément comprendre mais il faut savoir que le Link lui permettait quelque-chose qui s’est pas mal perdu avec le online: la convivialité. Personnellement j’ai toujours pris beaucoup plus de plaisir à combattre et échanger des pokémons en ayant mes amis en face de moi qu’en ligne avec un micro pour seul contact avec mes potes par exemple.

Vient en ensuite la VMU Dreamcast, autrement dit sa carte-mémoire, qui m’avait totalement émerveillé à l’époque et encore aujourd’hui.

La VMU à gauche, la manette à droite.

Même si je n’ai jamais eu la chance de posséder une Dream’ jusqu’à cette année, j’ai quand même une certaine nostalgie pour cette console avec laquelle je m’amusais énormément quand je venais squatter chez les voisins avec ma mère. Bref, je me rappelle avoir été très surpris par cette carte-mémoire qui ne s’insérait pas dans la console mais dans l’un des deux ports VMU de la très grosse manette dreamcast et qui surtout possédait un petit LCD et des boutons. Ainsi sur Sonic Adventure 2 par exemple, on pouvait voir s’afficher des icones de nos personnages à l’écran. Mais elle ne servait pas qu’à faire joli cette VMU, elle avait d’autres fonctions bien sympathiques: par exemple dans SA 2 on pouvait transférer notre Chao (p’tite bestiole à élever dans le jeu) directement dans la carte-mémoire qu’on pouvait ensuite retirer de la manette et qui servait de tamagochi, nous permettant de transporter notre Chao partout. Elle permettait donc aussi divers mini-jeux qui pouvaient notamment être joués à deux puisqu’on pouvait connecter deux VMU entre-elles même si leur petite taille ne rendait pas l’exercice pratique.

Je vais maintenant en finir avec un dernier accessoire: le Super Gameboy, accessoire bien sympa que l’on retrouvait sur Super NES. Il s’agissait tout simplement une cartouche SNES dans laquelle on pouvait insérer un jeu Gameboy.

Le Super Gameboy

L’intérêt? Eh bien tout simplement le plaisir de pouvoir jouer à ses jeux Gameboy sur grand écran sans avoir à se soucier de réglages de contraste que nous étions obligés de faire sur la console portable à cause de son écran LCD. D’ailleurs il semble que le concept fut bien accueilli puisqu’une nouvelle version est apparue sur Gamecube: le Gameboy Player. Alors certes l’agrandissement du jeu Gameboy rendait souvent dégueux sur une grande télé, sans parler du son mais ça restait franchement un ajout super sympa et pas spécialement cher compte-tenu du fait que ça agit dans les faits comme une console à part entière, d’ailleurs je ne serais pas contre un DS player pour la Wii ou la Wii U.

Voilà, j’espère que ça vous aura plu et rappelé de bons souvenirs, si jamais vous n’êtes pas d’accord ou que vous trouvez d’autres accessoires cultes, n’hésitez pas à commenter ça m’intéresse. 🙂


Laisser un commentaire

5 commentaires sur “Chronique – Ces accessoires qu’on a oublié…