ff13-2

Aperçu – Démo Final Fantasy XIII-2, un jeu prometteur? 1


Aujourd’hui, j’ai décidé de me balader un peu sur le Playstation Store histoire de voir les nouveautés de la semaines et les promos liées aux soldes de janvier et finalement j’en suis ressorti avec un Sonic CD et une jolie démo de Final Fantasy XIII-2. Une démo assez balaise (plus de 1700Mo) qui présageait donc un minimum de contenu, 30 minutes plus tard – le temps de la télécharger, de l’installer – et me voilà enfin prêt à triturer un peu la bête qu’est FFXIII-2.

Je lance donc la partie, une sauvegarde se crée – pour débloquer un petit bonus dans le jeu complet j’imagine -, une petite cinématique se lance et hop!  je me retrouve lancé directement dans le feu de l’action, Noel & Sera face à un grand colosse transparent dont seul un bras est réellement visible. A première vue pas de réelle nouveauté dans le système de combat qui reste toujours aussi dynamique (quoi que cela se résume parfois à de la contemplation mais j’y reviendrai plus tard), je reprends facilement mes bonnes vieilles habitudes de FFXIII donc, néanmoins je reste très agréablement surpris par la musique de fond du boss qui est à mon avis très sympa à écouter. Au bout de quelques minutes, une autre surprise survient: une fameuse action cinématique intervient (des QTE) et là pas grand-chose à dire, ça envoie la dose d’effets spéciaux dans la tronche, c’est classe, bref ça remplit son rôle.

"Action cinématique", joli nom pour un QTE!

« Action cinématique », joli nom pour un QTE!

Après cette petite cinématique, on se retrouve à vagabonder librement dans un espace assez grand – ce qui est très rassurant quand on se souvient de la démo de FFXIII qui ne proposait qu’un « couloir » et qui malheureusement reflétait très bien le produit final – composé de ruines avec un level design assez joli. Bref, on se balade un peu puis un nouveau combat survient afin de présenter une nouveauté de cet opus: la présence de familiers à capturer pouvant nous aider en combat, en gros vous lancez un combat et avec du bol un des monstres se transformera ce qui veut dire que vous pourrez le placer dans votre équipe. C’est un ajout très sympa car il vous permet de combler les lacunes de votre équipe en choisissant le monstre adapté parmi ceux que vous aurez capturé moi j’ai tout simplement placé un Cait Sith comme soigneur tandis que Noel et Sera frappaient dans le tas sans se soucier de leur vie. Après ce combat eh bien me revoilà de nouveau à visiter les lieux, combattant des ennemis ici et là, faisant joujou avec le petit mog qui nous accompagne jusqu’à ce que le colosse refasse son apparition et là encore une nouveauté, un choix de parcours s’offre à moi quant à la manière de le combattre: y aller comme un bourrin ou faire un détour afin de trouver une machine pour le stopper. Ni une ni deux, je choisis d’aller chercher au fond de souterrains ladite machine. Une fois face à elle, un mini-jeu se lance pour « détruire une anomalie » et il consistait tout simplement à parcourir un chemin en récupérant des cristaux sachant que l’on ne pouvait marcher qu’une seule fois sur une case, ‘fin bref une énigme à la c*n. Le mini-jeu terminé, j’active la machine et je me retrouve une fois de plus devant le colosse maintenant affaibli – si j’ai bien compris il se retrouve avec 15.000HP au lieu de 152.000 – afin d’en découdre.

Atlas, le vilain colosse

Atlas, le vilain colosse

Et là grosse déception: ce combat clôturant la démo se révèle nous montrer toute la faiblesse du système de combat de FFXIII-2, à savoir que je me suis retrouvé finalement à répéter tout le temps les mêmes actions « attaquer », « potion », « attaquer » et ainsi de suite sans jamais vraiment réfléchir. Le jeu m’a directement renvoyé dans une position de spectateur où au final je ne me contentais que de contempler un combat trèèèèèèèès long, trèèèèèèèès lourd et trèèèèèèès répétitif. S’en suit une nouvelle action cinématique qui encore une fois nous en met plein les yeux, suivie par un trailer et un « merci d’avoir joué à cette démo ».

Alors après une bonne heure de démo, qu’est-ce que j’en pense?
Je ne vais pas y aller par quatre chemins, pour moi c’est un constat assez mitigé qui s’impose car le jeu possède de grandes qualités mais n’est pas non plus dénuée de défauts qu’il traîne depuis FFXIII. Ainsi celle-ci nous a bien montré que les développeurs avaient bien compris les fans et qu’il n’était donc plus question d’un « jeu-couloir » mais de donner plus de liberté au joueur tout en évitant que celui-ci ne se perde, ce qui est une très bonne chose. Les environnements sont en demie-teinte (du moins pour ce que la démo nous a laisser voir) c’est-à-dire que l’on a le droit à de très jolis effets de lumière, de particules ou même de caméra (sympa la pluie qui tombe sur l’écran) mais à côté de ça je dois avouer que je n’ai pas trouvé les ruines spécialement jolies et même, j’ai trouvé les souterrains assez moches. En ce qui concerne la modélisation des différents personnages et monstres, il n’y a aucun souci à se faire: ils sont beaux bien que certains choix de design m’ont paru assez douteux (droïdes qui ne ressemblent à rien et pis surtout, qu’est-ce vous avez fait à mon Cait-Sith bordel!?).

Pour ce qui est de la bande-sonore, je dois dire qu’elle risque de surprendre les vieux fans de la série avec un style pop, un peu dance/électro qui est cependant très bonne. Sérieusement je peux vous dire que l’OST du jeu risque d’être énôôôôôôrme, j’ai accroché dès le premier theme de combat lorsque l’on combat le colosse en début de partie (theme que vous pouvez écouter dans la vidéo youtube juste au-dessus). Sinon le doublage US est de bonne facture (notamment celui du petit mog qui ne peux que vous forcer à lâcher des « kawaiiiii » dès que vous l’entendez lâcher un « kupo ») et les bruitages en combat aussi bien qu’ils se fassent discrets.

Enfin le système de combat est aussi en demie-teinte, certes il reste toujours assez dynamique mais il apporte peu de nouveautés – seulement une attaque spéciale pour le familier qui vous accompagne une fois sa jauge de « synchronisation » remplie – et surtout il est – paradoxalement – assez lourd car on se retrouve finalement souvent à seulement choisir l’option « auto-attaque » et à regarder les personnages s’occuper de l’ennemi sans trop chercher à réfléchir on change bien une fois ou deux de stratégies pour changer nos jobs en combat si besoin est mais ça reste surtout de la contemplation. C’est bête à dire mais finalement on a perdu un peu l’aspect « tactique » des FF, on se contente maintenant d’agir dans l’urgence du combat en temps-réel en espérant démonter l’ennemi sans trop de dégâts. Et puis les cinématiques-actions, si elles restent jolies à regarder, n’apportent pas grand-chose au plaisir de jeu.

Pour conclure je me contenterai de dire que malgré les défauts que j’ai pu cité, pour ce que la démo m’a laisser voir je peux affirmer à coup sûr que FFXIII-2 sera un très bon jeu même si pour ma part je reste avant-tout un fan des anciens opus et que je me tâte donc encore à l’acheter. On verra ça le 3 février prochain. : )

 


Laisser un commentaire

Commentaire sur “Aperçu – Démo Final Fantasy XIII-2, un jeu prometteur?